Une vie

D’après l’histoire vraie du britannique Nicholas Winton (1909-2015). Avant le début de la Seconde Guerre mondiale, âgé de 29 ans, il sauve 669 enfants tchécoslovaques dont beaucoup sont juifs d’une mort certaine dans les camps d’extermination nazis. Une vie  

Maison de retraite 2

Quand le foyer Lino Vartan – qui accueille jeunes orphelins et seniors- doit fermer pour raisons sanitaires, Milann n’a pas d’autre choix que de répondre à l’invitation d’une maison de retraite dans le Sud qui les accueille pour l’été. Tous embarquent dans le bus d’Alban. Enfants et anciens découvrent alors le Bel Azur Club, une villa idyllique au bord de la mer : le rêve ! Une aubaine pour ces gamins orphelins qui n’ont jamais eu de vacances… Mais le paradis tourne à l’enfer car anciens et nouveaux pensionnaires du 3e âge se détestent ! La guerre des seniors est déclarée ! Maison de retraite 2  

La tresse

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école. Italie. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est malade. Trois vies, trois femmes, trois continents. Trois combats à mener. Si elles ne se connaissent pas, Smita, Giulia et Sarah sont liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier. La Tresse  

Chasse gardée

Flanqués de leurs deux enfants, Adélaïde et Simon décident, comme beaucoup de Parisiens aujourd’hui, de quitter leur deux-pièces pour une vie plus calme et confortable à la campagne. Ils se laissent séduire par une maison en pleine nature : de l’espace, un potager, un bois attenant à leur jardin et surtout des villageois qui les accueille à bras ouverts. Le rêve ! Mais le jeune couple va vite déchanter : le bois est en réalité un terrain de chasse au gros gibier ! Bien que bon vivants, et sympathiques, les chasseurs ne sont pas décidés à abandonner leur territoire, faisant du rêve champêtre de Simon et Adélaïde un enfer. Mais fidèles réputation, nos Parisiens ne vont pas se laisser faire. Chasse gardée