N’avoue jamais

François Marsault, ancien haut gradé de la marine, est farouchement attaché aux traditions. Pour un homme de principe comme lui, lorsqu’il apprend que son épouse, l’a trompé 40 ans plus tôt, une seule solution : divorcer. Mais à 73 ans et après 50 ans de mariage, ça n’est pas si simple… N’avoue jamais  

Borgo

Melissa, 32 ans, surveillante pénitentiaire expérimentée, s’installe en Corse avec ses deux jeunes enfants et son mari. L’occasion d’un nouveau départ. Elle intègre les équipes d’un centre pénitentiaire pas tout à fait comme les autres. Ici, on dit que ce sont les prisonniers qui surveillent les gardiens. L’intégration de Melissa est facilitée par Saveriu, un jeune détenu qui semble influent et la place sous sa protection. Mais une fois libéré, Saveriu reprend contact avec Melissa. Il a un service à lui demander… Une mécanique pernicieuse se met en marche. Borgo  

Nous les Leroy

Sandrine Leroy annonce à son mari Christophe qu’elle veut divorcer. Leurs enfants ont bientôt l’âge de quitter la maison. Dans une opération de la dernière chance aussi audacieuse qu’invraisemblable, Christophe organise un week-end pour sauver son mariage : un voyage passant par les endroits clés de l’histoire de leur famille. Un voyage qui ne va pas être de tout repos. Nous, les Leroy  

Et plus si affinités

Usé par vingt-cinq ans de vie commune, le couple formé par Xavier et Sophie semble à bout de souffle. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’idée de Sophie d’inviter à dîner Adèle et Alban, leurs voisins du dessus, n’enchante pas Xavier ! Il leur reproche un manque de discrétion lors de leurs ébats nocturnes, aussi fréquents que déchainés. Au contact de leurs voisins aux mœurs des plus libérées, Xavier et Sophie vont alors se confronter à leur réalité, avant d’être poussés dans leur retranchement par une proposition quelque-peu… indécente. Et plus si affinités  

Et plus si affinités

Usé par vingt-cinq ans de vie commune, le couple formé par Xavier et Sophie semble à bout de souffle. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’idée de Sophie d’inviter à dîner Adèle et Alban, leurs voisins du dessus, n’enchante pas Xavier ! Il leur reproche un manque de discrétion lors de leurs ébats nocturnes, aussi fréquents que déchainés. Au contact de leurs voisins aux mœurs des plus libérées, Xavier et Sophie vont alors se confronter à leur réalité, avant d’être poussés dans leur retranchement par une proposition quelque-peu… indécente. Et plus si affinités