Cocorico

Les Bouvier-Sauvage, grande famille aristocrate, rencontrent les Martin, beaucoup plus modestes, à l’annonce du mariage de leurs enfants. Pour l’occasion, les futurs mariés offrent à leurs parents des tests ADN, qui vont dévoiler leurs réelles origines. Les résultats totalement inattendus vont faire l’effet d’une bombe. Cocorico  

La ferme des Bertrand

Haute Savoie, 1972 : la ferme des Bertrand, exploitation laitière d’une centaine de bêtes tenue par trois frères célibataires, est filmée pour la première fois. En voisin, le réalisateur Gilles Perret leur consacre en 1997 son premier film, alors que les trois agriculteurs sont en train de transmettre la ferme à leur neveu Patrick et sa femme Hélène. Aujourd’hui, 25 ans plus tard, le réalisateur-voisin reprend la caméra pour accompagner Hélène qui, à son tour, va passer la main. A travers la parole et les gestes des personnes qui se sont succédé, le film dévoile des parcours de vie bouleversants où travail et transmission occupent une place centrale : une histoire à la fois intime, sociale et économique de notre monde paysan. La Ferme des Bertrand  

Comme un prince

Souleyman 27 ans, champion de boxe en pleine préparation des J.O avec l’équipe de France, voit son avenir s’écrouler lorsqu’il se fissure la main, suite à une bagarre dans un bar. Une blessure irréparable qui met fin a sa carrière de boxeur et le condamne à 400 heures de travaux d’intérêt général Souleyman doit s’occuper de ramasser les feuilles et les déchets du jardins du château de Chambord et ne plus approcher le milieu de la boxe. Complètement déprimé, Souleyman va se laisser aller petit à petit à la curiosité : le château est impressionnant, Souleyman en est même parfois ému. Son intérêt pour le lieu grandit et plus les jours passent plus il va découvrir l’histoire de France. Souleyman sent qu’un avenir possible s’offre à lui. Mais sa rencontre avec Melissa, une jeune ado au sang chaud et au talent exceptionnel pour la boxe, va compromettre ses plans et son avenir. Comme un prince  

Chasse gardée

Flanqués de leurs deux enfants, Adélaïde et Simon décident, comme beaucoup de Parisiens aujourd’hui, de quitter leur deux-pièces pour une vie plus calme et confortable à la campagne. Ils se laissent séduire par une maison en pleine nature : de l’espace, un potager, un bois attenant à leur jardin et surtout des villageois qui les accueille à bras ouverts. Le rêve ! Mais le jeune couple va vite déchanter : le bois est en réalité un terrain de chasse au gros gibier ! Bien que bon vivants, et sympathiques, les chasseurs ne sont pas décidés à abandonner leur territoire, faisant du rêve champêtre de Simon et Adélaïde un enfer. Mais fidèles réputation, nos Parisiens ne vont pas se laisser faire. Chasse gardée  

La tresse

Inde. Smita est une Intouchable. Elle rêve de voir sa fille échapper à sa condition misérable et entrer à l’école. Italie. Giulia travaille dans l’atelier de son père. Lorsqu’il est victime d’un accident, elle découvre que l’entreprise familiale est ruinée. Canada. Sarah, avocate réputée, va être promue à la tête de son cabinet quand elle apprend qu’elle est malade. Trois vies, trois femmes, trois continents. Trois combats à mener. Si elles ne se connaissent pas, Smita, Giulia et Sarah sont liées sans le savoir par ce qu’elles ont de plus intime et de plus singulier. La Tresse  

Nouveau départ

Alain et Diane ont 30 ans de vie commune. Alain, dans sa tête, les 30 ans il les a toujours. Mais l’équation 30 ans au compteur routine des sentiments, nid vide (et accessoirement un job où avoir 50 ans s’apparente à une maladie incurable) crée chez Diane un effet beaucoup moins euphorisant. Elle oscille entre déprime et chute libre – et le premier qui dit « hormonale » elle le fume. Alain aime Diane comme un fou et l’amour c’est des preuves. Il va faire quelque chose de fou pour elle, un truc pour qu’elle retrouve la vitalité, qu’elle entende vibrer son cœur et palpiter la jeunesse. Le truc fou ? La quitter. Le risque avec les électrochocs ? Archiconnu : soit ça réveille, soit ça crame. Ils vont le prendre, les yeux fermés. Nouveau départ